Warning: include_once(/homepages/45/d192859610/htdocs/wp-content/plugins/Akismet3/Akismet3.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/45/d192859610/htdocs/wp-settings.php on line 203

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/45/d192859610/htdocs/wp-content/plugins/Akismet3/Akismet3.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.5') in /homepages/45/d192859610/htdocs/wp-settings.php on line 203
Conseils - One And Only

Conseils

Evaluez les risques d’un départ

Choisir de quitter son employeur actuel doit être le résultat d’une analyse poussée. « L’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs », même dans l’entrepreneuriat.

Soyez conscient que, dans votre future société, vous devrez retrouver une légitimité ou encore réapprendre à travailler dans un nouvel environnement – technique, sectoriel, culturel, social.

Si la décision de partir ne vous appartient pas, prenez le temps nécessaire pour faire le bilan de cette étape. Seul ou accompagné d’un expert. Retirez-en le positif, et donnez-vous les arguments pour mieux rebondir.

Clarifiez votre projet

Soyez honnête avec vous-même. Définissez votre projet professionnel à moyen terme et les étapes pour y parvenir.

Sachez identifier vos expertises et vos axes de progrès ainsi que les environnements et secteurs dans lesquels vous saurez vous épanouir : êtes-vous fait pour un groupe du CAC 40 ou une PME au seul rayonnement local ? Manager ou expert d’un métier ?

Préparez les bons supports de communication

  • L’objectif du cv est d’informer le plus simplement et le plus directement votre interlocuteur. S’il n’y a pas de dogme, vous devez être guidé par cet objectif. Le premier tiers de la première page doit permettre à une personne qui ne vous connait pas de savoir en 10 secondes l’essentiel : vos coordonnées, bien sûr, mais surtout le résumé de votre expérience professionnelle, votre niveau de langue, vos études.
    Il ne sert à rien de masquer d’éventuelles périodes de chômage, en maquillant les dates par exemple. Un interlocuteur un tant soit peu aguerri le repérera aisément et il est probable qu’il en soit fini de votre candidature. Bien au contraire, il est préférable de les afficher et de les expliquer brièvement…
  • La lettre de motivation : à nouveau, il convient de vous mettre à la place de votre interlocuteur. Le message d’accompagnement doit être succinct et personnalisé et dire ce que le cv ne révèle pas : raisons d’ouverture à un changement, objectifs professionnels, et surtout motivations réelles pour le poste et l’entreprise. Il est préférable d’insérer une lettre personnalisé dans le corps du mail davantage qu’un document joint. Enfin, relisez-vous et évitez les fautes d’orthographes ou les tournures grammaticales douteuses.

Identifiez vos cibles

Seulement 25% des postes de cadres disponibles sont rendus publics via les annonces. Si vous êtes en recherche active, il est impératif de vous rendre visible, par exemple au travers des quelques pistes que nous vous suggérons :

  • Si vous êtes diplômé d’une Grande Ecole, mettez à jour votre fiche auprès de l’association des anciens.
  • Inscrivez-vous sur LinkedIn, impérativement en Anglais, éventuellement sur Viadéo si votre profil n’est pas international
  • Mettez votre cv en ligne sur Cadremploi qui est clairement le site le plus visité par les recruteurs, en remplissant scrupuleusement toutes les cellules et en joignant votre cv.
  • Sélectionnez les cabinets de recrutement qui interviennent dans vos secteurs ou métiers de prédilection (investissez dans le guide Cercomm), et faites leur parvenir une candidature. Privilégiez l’inscription directe sur leur site.
  • Identifiez les entreprises où vous avez envie d’évoluer et pour lesquelles vous pensez pouvoir amener une réelle valeur ajoutée. Contactez-les en direct, si possible en vous faisant introduire par une personne de votre réseau personnel ou professionnel. Une recommandation sincère de l’un de vos anciens employeurs par exemple rassurera votre interlocuteur, au moins pour vous recevoir.

Rendez-vous disponible

Rechercher l’eldorado professionnel est chronophage. Rendez-vous disponible pour rencontrer vos interlocuteurs et sachez vous sortir de vos soucis professionnels du moment pour vous concentrer et vous projeter dans vos projets futurs.

Vous quittez votre employeur… finalisez vos missions du mieux possible et investissez-vous jusqu’à votre départ.

Lorsque vous quittez votre employeur pour rejoindre un nouveau projet, il est impératif de mettre tout en œuvre pour rendre votre départ le plus indolore possible.

Votre responsable hiérarchique comme vos collègues vous en sauront gré, et il est fort peu probable que vous ne les croisiez pas à nouveau durant la suite de votre parcours.

  • Négociez au mieux votre préavis pour vous rendre disponible rapidement, mais prenez soin de finaliser les dossiers en cours.
  • Si votre successeur est nommé rapidement, investissez-vous pour l’aider à réussir son intégration. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à recommander des membres de votre équipe ou d’autres personnes de l’entreprise, si vous êtes sûrs de vous, bien évidemment.

Enfin, et quelles que soient le raisons de votre départ, invitez votre équipe à diner ou à déjeuner. Vos collaborateurs se sont investis auprès de vous et ont une part importante dans vos réussites. Remerciez-les comme il se doit.